Les changements et les variations d'humeurs sont une chose très répandue chez les nouvelles mamans, à tel point que ce phénomène a même son nom: le baby blues. Ces variations sont tout à fait normales et finissent par disparaîtres naturellement après quelques semaines.

La dépression postpartum, à l'inverse, est un problème plus sérieux qui peut interférer avec votre capacité à prendre soin de vous et de votre bébé. Grâce à un traitement adapté, au soutien de votre famille et l'attention nécessaire dont vous avez besoin, vous retrouverez la route du bonheur et de la joie de votre rôle de mère.

Qu'est-ce que le baby blues?

Vous venez juste de mettre au monde votre bébé. Vous vous attendiez à nager dans le bonheur et à célébrer l'heureux événement avec vos amis et votre famille. Au lieu de celà, vous vous sentez d'humeur à pleurer. Vous vous étiez préparée à être joyeuse mais à la place vous vous sentez anxieuse et d'humeur maussade. Vous ne le savez peut-être pas, mais un coup de déprime et des changements d'humeur sont quelque chose qui arrive souvent chez les jeunes mamans. Environ 85% des nouvelles mères ressentent le baby blues. En plus d'un sentiment de tristesse, le baby blues inclut des difficultés à bien dormir, l'irritabilité, des changements d'appétit et des problèmes de concentration. Les symptômes font généralement leur apparition quelques jours après la naissance et peuvent durer jusqu'à une quinzaine de jours.

Le baby blues est considéré comme un passage normal dans la maternité, probablement en raison des changements hormonaux qui se produisent après la naissance. Si vous avez le baby blues, il n'est pas nécessaire de vous inquiété. Cela dure juste le temps que vos niveaux d'hormones se retrouvent leur équilibre. En dehors du soutien que peut vous apporter votre famille, aucun traitement n'est ncéssaire. Cependant, si les symptômes ne disparaissent pas en deux à trois semaines, ou si ils sont sévères (comme des pensées suicidaires ou une incapacité à prendre soin du bébé), vous souffrez probablement d'un cas plus sérieux de dépression que l'on appelle la dépression postpartum.

Qu'est-ce que la dépression postpartum?

Si les symptômes du baby blues persistent et commencent à avoir un impact sur votre vie quotidienne, vous êtes en phase de dépression postpartum. La dépression postpartum survient après la naissance et se développe graduellemment sur une période de plusieurs mois. Elle peut aussi survenir d'un seul coup chez certaines femmes et les symptômes n'apparaissent alors que plusieurs mois après la naissance. En raison de ce délais d'apparition des symptômes, si vous connaissez un épisode dépressif dans les six mois suivant la naissance, cela peut être considéré comme une dépression postpartum.

La seule différence entre une dépression postpartum et une dépression majeure est le moment pendant lequel elle fait son apparition. La dépression postpartum est donc une dépression majeure qui apparaît après la naissance. Si vous le souhaitez, n'hésitez pas à lire notre article sur les symptômes de la dépression pour avoir une vue générale de la dépression nerveuse.