Quel est l'impact d'une dépression postpartum sur le bébé si elle n'est pas traitée?

La dépression postpartum peut interférer avec votre capacité à prendre soin de vous et de votre bébé. Malgré tout, si vous souffrez de dépression postpartum, cela ne veut pas dire que vous êtes une mauvaise mère.

La recherche a montré que les mères dépressives interagissaient moins avec leur bébé. Par exemple, elles ont moins tendance à nourrir le bébé au sein, à jouer avec ou à leur faire la lecture. Elles peuvent aussi faire preuve d'irrégularité dans l'attention qu'elles portent au bébé. Par moment elles peuvent faire preuve de beaucoup d'attention, et d'autres fois elles peuvent négliger l'enfant voire pas s'en occuper du tout. Cette inconsistence rend frangile la liaison entre la mère et son enfant alors que c'est justement grâce à l'attachement que le bébé se sentira capable de découvrir le monde qui l'entoure.

Un attachement solide est formé lorsque la mère répond de façon régulière et consistente aux besoins physiques et émotionnels du bébé. Lorsque le bébé pleure, la maman court vite le réconforter. Lorsque le bébé se met à rire, la maman répond par un sourire. En clair, la mère et l'enfant sont synchrones. Ils reconnaissent et se répondent mutuellement aux signaux qu'ils s'envoient. Cependant, une mère dépressive aura plus de mal à répondre à ces signaux et c'est ce qui rendra l'attachement plus fragile.

Conséquences de la dépression postpartum sur les enfants
Problèmes comportementaux Les enfants de mère dépressive ont plus de chane de rencontrer des problèmes dans leur métabolisme comme des problèmes de sommeil, l'agressivité ou l'hyperactivité.
Retards dans le développement Les enfants de mère dépressive peuvent mettre plus de temps ou se mettre plus tardivement à parler et à marcher. Ils peuvent aussi avoir des difficultés d'apprentissage et des problèmes avec l'école.
Problèmes relationnels Les enfants peuvent avoir plus de mal à établir des relations de confiance avec les autres. Par exemple, ils peuvent avoir plus de difficultés pour se faire des amis.
Problèmes emotionnels Les enfants peuvent faire preuve d'une faible estime de soi, d'un manque de confiance en eux, d'anxiété ou d'une moins grande indépendance que les autres enfants
Dépression Le risque de développer une dépression dans leur jeunesse est particulièrement élevé chez les enfants dont la mère souffre de dépression postpartum.

Si vous souffrez de dépression postpartum, il n'y a pas de raison de vous sentir coupable ou honteuse. Les symptômes de dépression postpartum sont hors de votre contrôle et ne font pas de vous une mauvaise personne ou une mauvaise mère. Malgré tout, le choix de suivre un traitement est à votre portée. Compte tenu de l'impact que peut avoir la dépression sur votre enfant, qui lui a priori va bien, il est important que vous vous mettiez à chercher de l'aide au plus vite.

Quelles sont les traitements pour la dépression postpartum?

Si vous souffrez de dépression postpartum, vous devez rechercher un traitement fourni par un professionnel de santé. Si elle n'est pas traitée, la dépression postpartum peut durer très longtemps - jusqu'à un an, voir plus. La thérapie, les médicaments, et les groupes de soutien peuvent vous aider.

La psychothérapie - La thérapie individuelle ou la thérapie de groupe peut être très efficace dans le traitement de la dépression postpartum. La psychothérapie est souvent un traitement de choix à cause des problèmes que peuvent causer les médicaments antidépresseurs si vous nourrissez votre enfant au sein. Les thérapies interpersonnelles, qui se concentrent sur vos relations avec les autres, est particulièrement efficace contre la dépression postpartum.

Thérapie hormonale - Les thérapies hormonales à base d’oestrogènes permettent de lutter parfois contre la dépression postpartum. Les oestrogènes sont souvent utilisés en les combinant avec des antidépresseurs. Cependant, les thérapies hormonales ne sont pas sans risque en raison des effets secondaires. Parlez donc en avec votre médecin en ayant bien conscience des implications que peut avoir ce type de traitement.

Conseiller matrimonial - Si vous avez des difficultés dans votre couple ou manquez de soutien à la maison, le conseiller matrimonial peut vous apporter des solutions.

Les antidépresseurs - Dans les cas sévères de dépression postpartum où la mère n'est pas capable de s'occuper d'elle ou de son enfant, la solution antidépresseurs doit être prise en compte. Des médicaments comme le Prozac sont le plus souvent utilisés.

Est-il dangereux de prendre des antidépresseurs pendant l'allaitement?

Si vous envisagez de prendre des antidépresseurs, il est important de savoir que les médicaments que vous prenez peuvent circuler via l'allaitement que vous donnerez au bébé. La recherche indique que dans les cas des antidépresseurs tricycliques, les effets des médicaments sur le bébé par l'allaitement sont très faibles voire inexistant. Cependant, des cas (rares) aux effets inverses ont été détectés. De plus, les effets d'une exposition à long terme sont pour l'instant inconnus.

Comment faire pour guérir d'une dépression postpartum par soi-même?

La meilleure chose à faire si vous souffrez de dépression postpartum est de prendre soin de vous-même. Assurez-vous de prendre assez de repos, de prendre l'air tous les jours et de manger sainement. Réservez-vous du temps pour vous détendre et prendre du repos sur vos obligations de maman. Il est aussi important que vous restiez en contact avec votre famille ou vos amis. Ne gardez pas ce que vous ressentez pour vous-même. Partagez vos sentiments avec eux ou avec une amie proche. N'hésitez pas à leur dire ou leur demander comment ils pourraient vous aider.

Guérir d'une dépression postpartum par soi-même
  • Trouvez quelqu'un à qui parler de vos problèmes
  • Trouvez des gens qui peuvent vous aider dans votre travail de mère ou dans l'entretien de la maison pour que puissiez vous reposer en cas de besoin
  • Réservez-vous un temps de la journée qui vous soit dédié, même si ce n'est que 15 minutes. Faites quelque chose de relaxant qui vous fasse sentir bien
  • Félifitez-vous de ce que vous arrivez à accomplir, même si ce n'est pas grand chose à vos yeux. Ne soyez pas dure envers vous-même
  • Donnez-vous la permission de vous sentir dépassée
  • Souvenez-vous que personne n'attend de vous que vous soyez une super-maman
  • Soyez honnête envers vous même dans votre capacité de travail et n'hésitez pas à demander de l'aide
  • Rejoignez un groupe de parole ou de soutien

Comment aider quelqu'un atteint de dépression postpartum?

Si votre femme souffre de dépression postpartum, la meilleure chose à faire est de lui offrir votre aide. Aidez là dans les tâches du quotidien liées au bébé pour qu'elle puisse se reposer, soyez à son écoute, soyez patient et montrez vous compréhensif. N'oubliez pas de prendre également soin de vous-même. S'occuper d'un bébé est aussi difficile pour les papa ;)