Quand des émotions comme l'apathie ou le désespoir ne veulent pas disparaître, il se peut que la dépression soit la cause de votre mal-être. Plus qu'un coup de blues temporaire, la dépression nerveuse empêche d'apprécier la vie au quotidien. Avec un traitement psychologique, un traitement médical et avec l'aide des proches, vous pouvez arriver à vous sentir mieux de façon durable, mais d'abord, vous devez comprendre à quoi ressemble la dépression. Apprendre à identifier les signes et les symptômes de la dépression est la première étape à franchir pour résoudre le problème.

Qu'est-ce que la dépression?

Nous connaissons tous des hauts et des bas dans notre vie. La tristesse est une réaction normale aux épreuves que l'on peut rencontrer tout au long de notre existence. Nous sommes triste pendant une courte période et puis la déception finit par s'en aller et la vie reprend son cours. Mais lorsque le sentiment de tristesse persiste, qu'il interfère avec votre capacité à travailler, étudier, manger, dormir ou s'amuser, ce n'est plus une situation normale. C'est la dépression.

Signes et symptômes de la dépression

Il y a une grande différence entre se sentir déprimé temporairement et souffrir d'une véritable dépression. Certaines personnes décrivent cela comme le fait de vivre dans un trou noir, sans avoir la possibilité de s'en sortir. C'est comme s'il n'était plus possible se débarrasser du désespoir ou de la tristesse. Cependant, certaines personnes atteintes de dépression nerveuse ne se sentent pas forcément tristes. A la place, elles ont l'impression que leur vie est vide et sans aucun sens. Dans cet état d'apathie, elles sont incapables de prendre plaisir à faire quoi que ce soit, même lorsqu'elles pratiquent des activités qu'elles appréciaient auparavant. Les signes et les symptômes de la dépression nerveuse peuvent aussi varier en fonction des personnes et peuvent changer dans le temps en intensité.

Signes et symptômes de la dépression
Sentiment d'impotence et de désespoir Les choses ne pourront jamais s'arranger et il n'y a rien que vous puissiez faire pour arranger votre situation
Perte d'intérêt dans les activités quotidiennes Plus d'intérêt dans vos anciens hobbies et passe-temps, vous n'aimez plus sortir et vous fuyez les activités sociales
Changement d'appétit ou de poids Perte ou gain significatif de poids - une variation de plus de 5% de votre poids sur un mois
Changement du cycle du sommeil Soit de l'insomnie ou de l'hypersomnie (vous dormez trop)
Perte d'énergie Vous vous sentez fatigué en permanence, même les plus petites tâches deviennent insurmontables.
Perte de confiance en vous Vous vous sentez inutile et responsable/coupable de la situation. Vous êtes très critique envers vous-même dès que vous faites la moindre erreur.
Problèmes de concentration Difficulté à réfléchir, à se concentrer, à prendre des décisions ou à se rappeler des choses
Irritabilité Vous êtes facilement distrait ou facilement dérangé (un rien vous énerve)
Maux de têtes, douleurs aux ventres De nouveaux symptômes physiques font leur apparition: mal à la tête, mal au dos, constipation, douleurs abdominales

Les personnes souffrant de dépression ont tendance à avoir un regard dévalorisant envers elles-même et à avoir une faible estime de soi, en particulier sur leur situation et leur avenir. Piégées dans leur pessismisme, elles ne pensent plus qu'à leurs problèmes tout en y accordant une importance démesurée. Incapables de voir le bout du tunnel, les personnes atteintes de dépression nerveuse peuvent en arriver à la conclusion que le suicide est la seule solution.

Différences entre les sexes et les générations

Les effets de la dépression varient en fonction de l'age et du sexe de chacun. Par exemple, il est peu probable qu'une jeune femme ait les mêmes symptômes d'une dépression qu'un homme âgé. La connaissance de ces différences permet de s'assurer que bon problème est identifié et qu'il soit bien pris en charge.

La dépression chez les femmes

Le nombre de personnes touchées par une dépression nerveuse est deux fois plus élevé chez les femmes que chez les hommes. Ceci est en partie dû à des facteurs hormonaux (surtout pendant la période précédant les règles). Les symptômes généralement constatés sont: un sentiment de culpabilité, un besoin de sommeil excessif et la prise de poids.

La dépression chez les hommes

Les personnes dépressives chez les hommes auront moins tendance à souffrir d'un sentiment de dévalorisation que les femmes. En revanche, ils auront plutôt tendance à se plaindre de fatigue, à faire preuve d'irritabilité et de perte d'intérêt dans leur travail ou leur hobby. D'autres symptômes de la dépression chez les hommes sont l'aggressivité et un comportement violent. Les hommes essaient également de faire face à leur dépression en se noyant dans le travail, ce qui n'est bien sûr pas non plus une solution.

La dépression chez les adolescents

La dépression nerveuse chez les adolescents peut prendre des aspects différents de la dépression chez les adultes. L'irritabilité (plutôt que la dépression) est généralement un sentiment qui prédomine chez l'adolescent. Un ado dépressif peut facilement perdre son calme et se montrer agressif. Des maux de têtes inexpliqués associés à une attitude de désintérêt total sont souvent les symptômes et signes avant-coureurs d'une dépression.

La dépression chez les personnes âgées

Les changements difficiles auxquels les personnes âgées font face - perte d'indépendance, problèmes de santé - peuvent conduire à la dépression, spécialement chez celles qui sont particulièrement isolées. Par ailleurs, elles ont plus tendance à se plaindre de problèmes de santé que de problèmes émotionnels, c'est la raison pour laquelle la dépression est souvent mal reconnue chez eux. Elle est généralement associée à une santé difficile, à un risque de mortalité et un risque de suicide élevés. C'est la raison pour laquelle son diagnostic au début de la maladie est extrêmement important.

Les types de dépression

Dépression majeure - La dépression majeure se caractérise par une humeur maussade persistante et une incapacité à prendre du plaisir dans quoi que ce soit. Ces symptômes sont constants et interfèrent avec notre capacité à être productif dans la journée et à profiter de la vie d'une façon générale. S'il n'est pas traité, un épisode de dépression majeure peut durer de six mois à un an. Certaines personnes peuvent ne connaître qu'un seul épisode de dépression dans tout leur vie, mais en général, la dépression majeure revient de façon récurrente lorsqu'elle n'est pas traitée.

Dépression atypique - La dépression atypique est une déclinaison de la dépression majeure. Elle se caractérise par des périodes positives épisodiques qui surviennent par exemple après avoir reçu une bonne nouvelle ou pendant une sortie avec des amis. Cependant, c'est l'arbre qui cache la forêt. D'autres symptômes de dépression incluent une prise de poids ou un appétit plus grand, un besoin temps de sommeil excessif, une sensation de jambes et de bras lourds et un sentiment de rejet.

Dysthymie - La dysthymie, ou désordre dysthémique, se caractérise par des symptômes dépressifs chroniques plus légers mais qui persistent pendant plusieurs années (en général deux ans) et qui empêchent de profiter pleinement de la vie. Beaucoup de gens atteints de dysthymie subissent en plus des épisodes de dépression majeure, c'est un phénomène que l'on appelle la "double dépression".

Dépression saisonnière ou trouble affectif saisonnier - La dépression saisonnière est le coup de blues qui survient pendant l'automne ou l'hiver lorsque les journées raccourcissent et que les rayons du soleil se font moins nombreux. En période de trouble affectif saisonnier, la dépression s'en va naturellement lorsque le printemps revient. Elle touche surtout les personnes jeunes qui vivent dans l'hémisphère nord.

Dépression post-partum - Beaucoup de nouvelles mères souffre de ce que l'on appelle le "baby blues" après la naissance. La dépression post-partum est un cas de dépression déclenché par les changements hormonaux associés au fait d'avoir un bébé. Elle survient en général peu de temps après la naissance, mais toute dépression survenant dans les six mois de la naissance peut être considérée comme une dépression post-partum.

Les causes de la dépression et les facteurs à risques

Il n'y a pas qu'une seule cause à la dépression nerveuse. Expériences de la vie, styles de vie, traits de personnalité, tout ceci peut jouer un rôle dans le déclenchement d'une dépression. Un événement qui déclenche la dépression chez un individu peut très bien n'avoir aucune conséquence dans la vie d'un autre. On peut cependant identifier des facteurs à risque qui peuvent rendre les gens plus vulnérables. Par exemple, les gens qui vivent isolés et qui ont peu d'amis vers qui se tourner en cas de stress seront probablement plus propices à développer une dépression.

Autres facteurs de dépression nerveuse
  • Solitude
  • Manque d'interactions sociales
  • Stress journalier
  • Antécédents de dépression dans la famille
  • Problèmes maritaux
  • Difficultés financières
  • Dépendance à l'alcool ou à la drogue
  • Chômage ou précarité
  • Problèmes de santé chroniques