Quels sont les effets des antidépresseurs chez les adolescents et les jeunes?

Les médicaments antidépresseurs peuvent avoir un effet positif surtout dans les cas de dépression sévères. Cependant, il y a toujours des risques et des effets secondaires associés à la prise d'antidépresseurs. Quand il s'agit de donner de soigner des jeunes par antidépresseurs, il y a certaines règles que les parents doivent connaître. Avant de faire quoi que ce soit, renseignez-vous sur les avantages et les risques des antidépresseurs.

Les antidépresseurs et leurs effets sur le cerveau des adolescents

Les antidépresseurs sont d'abord conçus et testés pour les adultes, leur impact sur le cerveau des individus beaucoup plus jeunes n'est pas encore complètement identifié. Par exemple certains chercheurs se préoccupent de l'effet d'antidépresseurs comme le Prozac sur le développement du cerveau chez les enfants et les adolescents. Le cervain humain se développe de façon exponentielle lorsque l'on est très jeune et la prise d'antidépresseurs peut affecter les connexions qui se font à l'intérieur du cerveau, en particulier les connexions relatives au stress, aux émotions et à leur régulation.

Antidépresseurs et suicide chez les jeunes

Les médicaments antidépresseurs peuvent augmenter le risque d'avoir un comportement et des pensées suicidaires chez certains adolescents. Le risque de suicide est particulièrement grand durant les deux premiers mois du traitement. Certains jeunes adultes sont même encore plus sujets à risque lorsqu'ils prennent des antidépresseurs, surtout ceux qui souffrent de troubles bipolaires, qui ont des membres de leurs familles atteints de troubles bipolaires ou qui ont déjà fait des tentatives de suicide.

Les signaux d'alerte sont l'apparition de nouveaux symptômes ou l'aggravation des syymptômes déjà présents tels que l'agitation, l'irritabilité ou la colère. Des changements de comportements inhabituels doivent aussi être pris en considération.

Antidépresseurs: appelez un médecin si vous constatez les changements suivant
  • De nouvelles pensées suicidaires
  • Tentative de suicide
  • Plus d'anxieté
  • Sentiment d'agitation
  • Crises d'angoisse
  • Difficultés à s'endormir (insomnie)
  • Plus d'irritabilité
  • Actes de violence
  • Hyperactivité
  • Changements inhabituels du comportement

Après avoir commencé à prendre ses antidépresseurs, votre enfant devrait aller voir un docteur:

  • Une fois par semaine pendant quatre semaines
  • Toutes les deux semaines le mois suivant
  • A à la fin du troisième mois de traitement
  • Plus souvent si de nouveaux problèmes font surface