La procrastination, c'est le fait de toujours reporter au lendemain ce que l'on peut faire le jour même. La procrastination est un phénomène que les personnes ayant souffert de dépression comme moi connaissent souvent. Le sentiment de fatigue et le fait de se sentir sans espoir nous fait souvent nous dire: "Je ferai ça demain quand j'irai mieux". Avant même que l'on s'en rende compte, cette nouvelle date butoir nous met sur les nerfs et nous fait paniquer. La solution pour s'en sortir n'est évidemment pas de mettre la tête dans le sable en attendant que ça passe. La procrastination est une habitude dans laquelle il est facile de tomber à cause de la dépression. Plus on se sent déprimé, plus on veut éviter d'avoir à se confronter à la réalité.

Pourquoi procrastinons-nous?

Pourquoi est-il si facile de tomber dans la procrastination et de remettre sans arrêt les choses à plus tard? Parce que la procrastination devient une façon de passer aux travers des émotions et des symptômes physiques qui accompagnent la dépression. Il se peut que ça apporte un soulagement temporaire à votre humeur, mais on se rend compte le lendemain en se réveillant que les choses n'ont pas avancé d'un point poil et que personne n'a fait le travail à notre place.
Quel est votre style de procrastination?

  • Difficulté à organiser vos pensées, vos actions et à se tenir à vos propres décisions
  • Les tâches vous paraissent trop difficiles à accomplir et vous sentez que ça ne vaut même pas la peine de vous y mettre
  • Vous avez de la rancune envers quelqu'un et vous voulez le punir en reportant les choses à plus tard
  • Vous avez peur de mal faire et de vous sentir rejeté

Ces styles de procrastination se retrouvent dans au moins un des quatres traits de personnalité suivant: Le manque de confiance en soi - Ce type de personnes pense qu'il n'y a qu'une seule et unique façon de bien faire les choses et ont peur de rater ce qu'ils ont à faire à cause de cette rigidité supposé dans la manière de procéder. Eviter de sortir de sa zone de confort- Ces personnes évitent les activités qui pourraient leur causer du stress ou de l'anxiété. Ironie du sort, le fait même d'éviter ces activités ne les fait pas se sentir mieux et ne fait qu'augmenter la tension nerveuse causée par cette situation d'évitement permanent. Avoir un sentiment de culpabilité - La personne se sent coupable d'avoir ce type de comportement et jure qu'on ne l'y reprendra plus, mais plutôt que de corriger son inaction, elle continue jusqu'à la prochaine fois Etre un habitué de la procrastination - La personne a procrastiné de si nombreuses fois que cela devient un automatisme. Elle ne se demande même plus pourquoi elle réagit comme ça et cela devient presque un reflexe: "C'est trop difficile", "Je suis trop fatigué"

Comment guérir de la procrastination?

La chose la plus importante à faire pour s'en sortir est de commencer à s'organiser. Faites des listes, achetez-vous un organiseur ou un agenda, bref ce qui selon vous vous permettra de commencer dans les meilleures conditions. Malgré tout, n'oubliez pas ceci: FAITES AU PLUS SIMPLE. En effet, si votre organisation devient elle même trop compliquée, elle deviendra pour vous une tâche de plus à éviter d'accomplir.

Pour vous aider, voici mon propre système:

  • Faites une liste de ce qui a besoin d'être fait. Il n'y a pas besoin d'établir un ordre dans les tâches listées. Cela a juste pour but d'avoir en tête ce qui doit être accompli.
  • Classez les tâches par priorité en fonction de leur date butoire ou en fonction de leur importance. Par exemple, payer vos factures est sans doute plus important que nettoyer vos placards.
  • Prenez ce qui est en haut de votre liste de choses à faire et estimez le temps nécessaire pour chaque tâche. Si c'est une tâche rapide, efforcez vous de le faire dans la journée. Si c'est une tâche longue, divisez là en tâches plus petites réparties sur plusieurs jours. Ecrivez chaque étape sur votre calendrier pour savoir quand chaque chose doit être faite.
  • Faites attention à ne pas surcharger votre calendrier. Cela vous donnera confiance en soi pour faire tout ce que vous devez dans le temps imparti.

Vous pouvez maintenant vous détendre et travailler sur une chose à la fois sans avoir l'impression de tout avoir à faire en même temps.