La vie d'étudiants réserve heureusement tout un tas de bonnes surprises mais les changements et les challenges qu'elle comporte peuvent se révéler être des causes de déprime ou de dépression chez de nombreux étudiants. En fait, la dépression est une des causes les plus courantes pour lesquelles les conseillers d'éducation des universités sont consultés.

Quelles sont les causes de dépression chez les étudiants?

Les étudiants doivent faire face à de nombreux problèmes pendant leurs études. Les causes de dépression les plus "communes" qui peuvent créer un sentiment de vulnérabilité dans la vie d'étudiant sont les suivantes:

  • Le manque ou l'absence de contrôle sur sa vie: il peut arriver que des étudiant se retrouvent dans une filière qui ne leur correspond pas où dans une filière qu'ils ont l'impression de ne pas avoir vraiment choisie. Par ailleurs, le passage à la vie étudiante est synonyme d'un plus grand nombre de responsabilités plus lourdes à assumer pour les étudiants (logement, travail à temps partiel, examens). L'absence ou le manque d'organisation individuelle pour faire face à ces nouveaux challenges peut faire naître chez les étudiants la sensation de ne plus arriver à contrôler leur vie et de faire face à une sorte de chaos incontrôlable.
  • Le sentiment d'infériorité et le manque de confiance en soi: de nombreux étudiants peuvent avoir la sensation de ne pas être à la hauteur dans leur parcours. Ils peuvent avoir l'impression que la filière qu'ils ont choisi n'est pas la bonne pour eux ou qu'ils n'arriveront pas à réussir leurs examens. La pression sur les étudiants peut alors devenir une cause de dépression à venir.
  • Le rythme de la vie d'étudiant: Un rythme du sommeil perturbé par les fêtes ou le travail de révision tard le soir, de mauvaises habitudes alimentaires, le manque de sport et d'exercice physique, la consommation de drogue et/ou d'alcool sont autant de raisons et de causes qui peuvent conduire à la dépression chez les étudiants.
  • La pression sociale: en partant étudier loin de sa ville d'origine, les étudiants s'éloignent en même temps de leur système de repère familial et social. Avoir faire face à un nouveau système de valeur et à un nouvel environnement social peut donc être une cause de stress et de doute chez les étudiants. En cas d'échec d'intégration dans le milieu étudiant et sans aucun ami ou activité sociale, un étudiant peut vite se sentir isolé et perdre confiance en lui.

Chaque cas est bien entendu individuel et tous les étudiants ne souffrent bien sûr pas de dépression nerveuse. Malgré tout, des prédispositions au stress, le manque de confiance en soi ou la pression sociale sont autant de causes ou risques de dépression chez les étudiants les plus fragiles.