Nous avons tous des hauts et des bas, des journées pendant lesquelles nous sommes en pleine forme et d'autres pendant lesquelles nous sommes plutôt triste ou déprimé. Le trouble bipolaire se caractérise par ces mêmes émotions de joie et de tristesse mais avec une intensité bien plus forte et bien plus sévère que la normale. Typiquement, le trouble bipolaire se divise en deux phases: une phase hyperactive, et une phase mélancolique dépressive. Reconnaître le trouble bipolaire est donc la première étape du traitement qui permet de le contrôler et de le soigner. De plus, un trouble bipolaire non traité tend à empirer avec le temps et les années.

Définition du trouble bipolaire. Qu'est-ce que le trouble bipolaire?

Le trouble bipolaire, autre fois appelé trouble maniaco-dépressif ou maniaco-dépression, le trouble bipolaire est un changement d'état répété entre une période de manie intense et une période de dépression majeure. Les cycles du trouble bipolaire peuvent durer des jours, des semaines ou plusieurs mois.

A la différence des autres troubles de l'humeur, le trouble bipolaire est caractérisé l'intensité dont il perturbe la vie au quotidien et dont il change le niveau d'activité, le jugement et le comportement. Par exemple, pendant une phase maniaque et d'exaltation, le malade peut décider de démissionner sur un coup de tête, s'endetter de façon déraisonnée ou se sentir en pleine forme après un court sommeil de deux heures. Pendant une phase de dépression majeure, la même personne bipolaire pourra se sentir trop fatiguée pour se lever du lit et se sentir désespérée de par son nouveau status de chômeur ou par les factures à payer et les dettes qu'elle a elle-même contractées.

Le trouble bipolaire est une maladie plus répandue qu'one ne le croit: elle affecte environ 3% des adultes aux Etats-Unis et le nombre de bipolaires en France représente environ 1% de la population. Il faut ajouter à ce chiffre le nombre de bipolaires qui s'ignorent parmi les dépressifs, nombre qui est difficile à évaluer. Les causes de la maladie bipolaire sont mal connues, mais il est plus courant chez les personnes chez qui il y a déjà des antécédents bipolaires dans la famille. Le premier épisode de dépression bipolaire ou de manie arrive généralement à l'adolescence ou au début de l'âge adulte.

Signes et symptômes du trouble bipolaire

Dans un premier temps, les conséquences du trouble bipolaire sont un état d'euphorie, aussi appelé phase de manie, ou maniaque. Dans un deuxième temps, mais pas toujours, une période de dépression suit la période de manie. Dans un cas typique de personne souffrant de troubles bipolaire, son humeur alterne entre ces deux états d'humeur extrême et de façon répétée dans le temps.

Le trouble bipolaire se définit par quatre états d'humeur, chaque état ayant ses propres symptômes:

  • Période de manie
  • Période d'hypomanie
  • Dépression
  • Episodes mixtes (mélange de symptômes maniaques et de symptômes dépressifs)

Signes et symptômes de la manie dans le trouble bipolaire

Dans la phase maniaque du trouble bipolaire, la personne malade se sent en état d'euphorie et pleine d'énergie. En général, les gens qui sont dans la phase maniaque parlent très rapidement, dorment très peu (3 à 4h de sommeil) et sont hyperactifs. Il se peut qu'ils aient l'impression d'être invincible et que rien ne peut leur résister.

Malgré tout, même si l'épisode maniaque peut donner l'impression de se sentir bien, la manie a tendance à devenir hors de contrôle. Ainsi on constate que pendant une phase maniaque, la personne bipolaire aura un comportement déraisonné comme par exemple le fait de jouer ses économies au casino, d'avoir des relaxtions sexuelles inappropriées ou encore de faire des investissements financiers complètement irréfléchis. Il se peut aussi qu'elle se mette rapidement en colère pour un rien, qu'elle devienne irritable et agressive ou qu'elle en veule aux autres personnes qui critiqueront son comportement.

Les signes et symptômes de la manie pendant un trouble bipolaire sont:

  • Hyperactivité
  • Un optimisme démesuré avec un grand niveau d'énergie ou être extrêmement irritable
  • Penser être capable de faire des choses irréalistes et penser avoir des capacités illimitées
  • Dormir très peu tout en se sentant plein d'énergie
  • Parler à un rythme très rapide, à la limite de la compréhension pour les autres
  • Difficultés ou incapacité à se concentrer, passer rapidement d'une idée à une autre
  • Troubles du jugement, impulsivité
  • Agir sans réfléchir aux conséquences de ses actes
  • Désorientaiton et hallucinations (dans les cas sévères de trouble bipolaire)

Signes et symptômes de l'hypomanie dans le trouble bipolaire

L'hypomanie est une forme moins sévère de manie. Les gens dans un état hypomaniaque se sentent euphoriques, productifs et énergiques, mais leurs symptômes sont moins marqués que dans l'état maniaque et leurs effets sont moins graves. A la différence des maniaques et de l'état de manie, les gens souffrant d'hypomanie ne souffrent jamais d'hallucinations et sont capables de gérer leur vie quotidienne. Pour un oeil extérieur, la personne hypomaniaque donnera juste l'impression d'être quelqu'un qui est dans une bonne humeur inhabituelle. Malheureusement, l'hypomanie se transforme souvent en manie aux conséquences graves ou bien est suivie par un épisode de dépression majeure.

Signes et symptômes de la dépression bipolaire (phase de dépression majeure du trouble bipolaire)

La dépression bipolaire ressemble beaucoup à une dépression majeure. Cependant, il existe quelques différences entre ces deux formes de dépression. Comparée à une phase de dépression majeure, la dépression bipolaire comporte les symptômes d'un manque d'énergie. Les gens souffrant de dépression bipolaire ont tendance à bouger ou à parler lentement et à dormir beaucoup. Ils peuvent aussi souffrir de dépression psychotique, phase de dépression pendant laquelle ils perdent le sens de la réalité ou perdent contact avec le monde réel.

Les symptômes de la dépression bipolaire sont les suivant:

  • Se sentir sans espoir, ressentir une grande tristesse
  • Ne plus prendre de plaisir dans les choses que vous aimiez faire auparavant ou perte d'intérêt dans certaines activités
  • Fatigue ou baisse d'énergie
  • Stagnation physique et intellectuelle
  • Changement d'appétit et variations de poids, à la hausse ou à la baisse
  • Sommeil prolongé ou sommeil court, dormir trop ou pas assez
  • Problèmes de mémoire et difficultés à se concentrer
  • Haine de soi, se sentir honteux ou coupable
  • Pensées suicidaires

Signes et symptômes d'un épisode mixte dans le trouble bipolaire

Un épisode mixte de trouble bipolaire mélange à la fois les symptômes de la manie et les symptômes de la dépression. Les signes et symptômes d'une phase mixte sont l'agitation, l'irritabilité, l'insomnie, des changements d'appétit, perte du sens des réalités, et des pensées suicidaires. Ce mélange d'énergie élevée et d'humeur mélancolique est particulièrement susceptible de provoquer un acte de suicide.

Symptômes du trouble bipolaire chez les enfants et les adolescents

A la différence des adultes souffrant de trouble bipolaire, dont les épisodes sont généralement assez bien marqués pour être clairement définis, les enfants et les adolescent bipolaires rencontrent souvent des changements très rapides et à courts intervalles entre manie et dépression, et souvent plusieurs fois dans la même journée. La phase de manie chez less enfants se caratérise davantage par une grande irritabilité avec une tendance à vouloir détruire ce qui les entoure (par opposition à l'excitation et l'humeur positive pleine d'énergie qui caractérisent aussi la phase maniaque). Les symptômes mixtes sont également répandus chez les jeuns adolescents souffrant du trouble bipolaire. Les adolescent plus agés qui développent la maladie connaîtront des épisodes et des symptômes qui ressemblent davantage à ceux des adultes bipolaires.

Les types de désordres bipolaires

Le déroulement du trouble bipolaire varie beaucoup d'un individu à l'autre, avec des différences imprévisibles dans les fréquences et l'effet des symptômes des épisodes maniaques et des épisodes dépressifs. Certaines personnes auront des phases maniaques plus longues alors que pour d'autres ce seront les phases de dépression bipolaires qui seront les plus marquées, tandis que d'autres personnes alterneront de façon égale les deux types d'épisode. La fréquence des changements d'humeur peut aussi varier (de plusieurs fois par an, a quelques fois au cours de toute une vie). La durée et la sévérité des épisodes bipolaires varie également d'une personne à une autre.

Il existe quatre types de troubles bipolaires, chacun avec des symptômes qui leur sont propres:

  • Le trouble bipolaire I, Manie et dépression: le trouble bipolaire I est la forme maniaco-dépressive classique de la maladie. C'est aussi la forme de trouble bipolaire avec les conséquences les plus sévères. Le trouble bipolaire I se caractérise par au moins un épisode maniaque ou un épisode mixte. Bien qu'un épisode précédent de dépression majeure ne soit pas nécessaire pour diagnostiquer la maladie, la grande majorité souffrant du trouble bipolaire de type I ont connu un épisode de dépression majeure plus tôt dans leur vie. Le déroulement typique du trouble bipolaire de type I se définit donc par des cycles récurrents d'épisodes maniaques et d'épisodes dépressifs.
  • Le trouble bipolaire II, Hypomanie et dépression: pendant le trouble bipolaire II, les malades ne connaisent pas d'épisodes maniaques dévastateurs. A la place, le trouble bipolaire se compose d'épisodes d'hypomanies et de dépression sévère. Pour être diagnostiqué bipolaire II, il faut avoir connu au moins une phase hypomaniaque et dépression majeure au cours de sa vie. Si vous avez déjà souffert d'un épisode de type maniaque, il se peut que l'on vous diagnostique comme souffrant du trouble bipolaire I.
  • Cyclothymie, Hypomanie et dépression légère: La cyclothymie, aussi appelée désordre cyclothymique, est une forme plus légère du trouble bipolaire. Tout comme le trouble bipolaire, la cyclothymie est un cycle répété de changements d'humeur. Cependant, les phases d'exaltation et de mélancolie ne sont pas assez intenses pour être qualitées de manie ou de dépression majeure. Pour que la cyclothymie soit diagnostiquées, il faut avoir connu de nombreux épisodes d'hypomanie et de dépression légère sur les deux dernières années. En raison du fait que les personnes clyclothymiques présentent un risque plus élevé de développer un véritable trouble bipolaire, la cyclothymie est une condition qui doit être surveillée et traitée.
  • Cycles rapides, Episodes fréquents de manie, d'hypomanie ou de dépression: le trouble bipolaire à cycles rapides est un type de trouble bipolaire caractérisé par au moins quatres épisodes de manie, d'hypomanie ou de dépression au cours de l'année. Les changements d'état entre l'excitation et la mélancolie peuvent survenir en quelques jours, voire quelques heures. Les cycles rapides peuvent survenir dans n'importe quel type de trouble bipolaire. Ils se développent généralement plus tard dans le déroulement du trouble bipolaire, mais cela ne peut aussi être qu'un état temporaire.