On estime que 40% des personnes atteintes par la maladie d'Alzheimer souffrent de dépression. Des traitements pour soigner la dépression pendant la maladie d'Alzheimer peuvent améliorer le bien-être et la qualité de vie du malade.

Les symptômes de la dépression

La dépression touche autant les hommes que les femmes qui ont la maladie d'Alzheimer et identifier la dépression chez quelqu'un qui souffre de cette maladie peut être difficile. Il n'existe pas de test typique pour détecter la dépression et le diagnostic demande une évaluation de nombreux symptômes. La démence elle même peut être la cause de symptôme habituellement associés à la dépression comme:

  • l'apathie
  • la perte d'intérêt dans certaines activités
  • le repli sur soi-même
  • l'isolement

La dépression chez les malades d'Alzheimer ne ressemble pas toujours à la dépression qui se manifeste chez les personnes saines d'esprit. Par exemple, la dépression chez les malades d'Alzheimer est parfois moins sévère et peut durer moins longtemps qu'une dépression majeure chez d'autres personnes.

De plus, les gens souffrant à la fois d'Alzheimer et de dépression parleront moins ouvertement de leur volonté de mettre fin à leurs jours et sont même moins enclins à faire une tentative de suicide que les personnes souffrant de dépression mais pas de démence. Enfin les symptômes de la dépression chez les malades d'Alzheimer peuvent venir et s'en aller, à la différence d'une dépression majeure "classique" dans laquelle les effets des symptômes ont tendance à devenir de plus en plus sévères avec le temps.

Diagnostiquer la dépression chez les malades d'Alzheimer

Seul un professionnel de santé peut diagnostiquer la dépression. Les effets secondaires de certains médicaments pris pendant la maladie d'Alzheimer peuvent par exemple produire les mêmes symptômes que ceux de la dépression. En raison de ces diffultés, il peut même être utile de consulter un psychiatre spécialiste en gériatrie qui identifiera et soignera plus facilement la dépression chez les personnes âgées. Les éléments clés du diagnostic sont:

  • l'analyse du passé médical du malade
  • des examens physiques et mentaux
  • des entretiens avec des membres de la famille du malade

Pour qu'une personne qui souffre de la maladie d'Alzheimer soit diagnostiquée comme dépressive, il faut qu'elle ait une humeur mélancolique (tristesse, déprime, être sans espoir), ne plus éprouver de plaisir dans ces activités habituelles, ainsi qu'au moins deux des symptômes suivant pendant une période d'au moins deux semaines:

  • Isolement et repli sur soi
  • Manque d'appétit qui ne soit pas lié à une autre condition médicale
  • Troubles du sommeil
  • Agitation ou apathie
  • Irritabilité
  • Fatigue ou perte d'énergie
  • Se sentir inutile, se sentir coupable ou honteux, avoir perdu tout espoir
  • Penser à la mort de façon récurrente, réfléchir à une tentative de suicide ou être déjà passé à l'acte

Traiter et soigner la dépression pendant la maladie d'Alzheimer

Le traitement habituel pour soigner la dépression pendant la maladie d'Alzheimer est une combinaison de médicaments, de soutien et d'écoute. Se contenter de dire à une personne souffrant de la maladie d'Alzheimer des choses comme "remue-toi", "tu peux y arriver" ou "persévère" est inutile la plupart du temps. Les personnes dépressives, avec ou sans la maladie d'Alzheimer, sont rarement capables d'améliorer leur condition par la volonté sans beaucoup de soutien de la part des proches et l'aide d'un professionnel de santé.

Soigner la dépression sans médicaments

  • Préparez un emploi du temps quotidien et repérez les moments de la journée ou la personne malade se sent le plus en forme pour faire les tâches les plus difficiles (le bain par exemple)
  • Faites une liste des activités, des gens et des endroits que la personne apprécie et arrangez des rencontres régulièrement
  • Aidez le malade à faire de l'exercice régulièrement, en particulier le matin
  • Montrez que vous êtes à son écoute et que vous êtes là pour l'aider en cas de besoin
  • Trouvez des occasions de la faire contribuer à la vie de la famille et assurez-vous qu'elle se sente gratifier de sa participation
  • Assurez-vous que la personne se sente aimée comme membre à part entière de la famille et pas juste pour ce qu'elle arrive à faire
  • Vérifiez que la personne malade d'Alzheimer ne se sente pas abandonnée
  • Envisagez de la faire suivre une psychothérapie ou de la faire participer à un groupe de soutien, en particulier pour les personnes qui en sont aux premiers stades de la maladie d'Alzheimer et qui ont conscience de leur diagnostic pour leur donner un rôle actif dans leurs soins

Les médicaments pour soigner la dépression pendant Alzheimer

Il se peut que le médecin prescrive des antidépresseurs pour soigner la dépression chez les gens qui ont la maladie d'Alzheimer. Parmi les plus connus et les plus utilisés on trouve le Prozac, le Paxil, le Zoloft et le Dezyrel. Les antidépresseurs de type tricycliques ne sont généralement plus utilisés en raison de leurs effets secondaires indésirables.