Les insomnies sont un des symptômes les plus courants de dépression. En effet, le manque de repos empêche votre corps et votre esprit de récupérer, ce qui favorise la dépression. Dans l'autre sens, la dépression va souvent de paire avec des troubles du sommeil qui sont provoqués et entretenus par les angoisses et les inquiétudes ruminées dans le cerveau.

Souffrez-vous d'insomnie?

L'insomnie est clairement établie lorsque vous souffrez d'un ou plusieurs des symptômes suivants:

  • Grande difficulté à vous endormir
  • Grande difficulté à rester endormi ou à faire une nuit sans se réveiller plusieurs fois
  • Vous vous réveillez très tôt le matin en ayant l'impression de ne pas du tout avoir récupéré
  • Le moment du coucher vous angoisse parce que vous redoutez de ne pas arriver à vous endormir

De la même façon, on considère que l'état dépressif est caractérisé par les symptômes suivants:

  • Pensées négatives en permanence
  • Perte d'estime de soi
  • Irritabilité
  • Vous n'avez plus d'espoir en rien
  • Vous vous mettez à pleurer sans raison
  • Il n'y a plus rien qui vous intéresse
  • Pensées suicidaires
  • Vous n'aimez plus rien et vous avez abandonné les activités qui vous plaisaient auparavant

De plus, il est admis que les insomnies à répétition peuvent être une cause de dépression:

  • Les effets prolongés des troubles du cycle du sommeil ont un impact négatif sur l'hygiène de vie (humeur maussade, état de fatigue), ce qui peut provoquer une dépression.
  • Le fait de rester éveiller la nuit face à ses propres pensées peut amener à avoir des idées tristes ou à ressentir de la mélancolie qui favorisent l'apparition de la dépression
  • Les insomnies peuvent provoquer des dérégléments chimique au niveau des neurotransmetteurs présents dans le cerveau et ces déréglements sont souvent analogues à ceux que l'on retrouve dans les cas de dépression

De quel type d'insomnie souffrez-vous?

Il existe trois types d'insomnie:

L'insomnie transitoire ou l'insomnie occasionnelle: ce sont des insomnies qui ne durent que quelques jours (entre 2 et 4 jours). Elles sont souvent liées au stress et à l'anxiété eux même provoqués par des événements ponctuels qui peuvent générer de l'inquiétude. Les effets de l'insomnie sont temporaires

L'insomnie modérée: ce sont des insomnies qui peuvent durer plusieurs semaines jusqu'à un mois. Dans ce cas, les effets de l'insomnie se font sentir dans la vie au quotidien: irritabilité, fatigue, manque d'énergie.

L'insomnie chronique ou l'insomnie sévère: ce type d'insomnie dure plusieurs mois et est très souvent relié à des problèmes de dépression. En effet, une personne qui souffre d'insomnie chronique a dix fois plus de chance de faire une dépression qu'une personne qui dort convenablement.

Soigner les insomnies pendant la dépression

Créez un environnement propice au sommeil: préparez un lit confortable et faites en sorte que la pièce dans laquelle vous dormez soit la plus silencieuse possible.

Votre lit ne doit servir qu'à dormir: évitez de travailler ou d'utiliser votre ordinateur dans votre lit afin que votre cerveau n'associe le lit qu'au sommeil et pas à autre chose qui pourrait vous maintenir éveillé. Par exemple si votre cerveau associe votre lit à un endroit où vous havez l'habitude de travailler, vous aurez plus de difficultés à vous endormir.

Gardez un cycle du sommeil le plus régulier possible: levez-vous et couchez-vous autant que possible aux mêmes heures tous les jours afin de reconstruire votre cycle du sommeil.

Mettez au point une routine du sommeil pour vous endormir. Tous les soirs, essayez d'avoir les mêmes activités de détente avant de vous coucher: lLecture, bain chaud, préparation de votre journée du lendemain, etc. Evitez de regarder les informations à la télévision, il n'y a rien de pire pour créer de l'anxiété et de l'angoisse juste avant de se coucher.

Sortez de votre lit si vous n'arrivez pas à dormir: plutôt que de ressasser des idées tristes, sortez du lit et prenez quelques minutes pour lire un livre ou faire une activité de détente. N'allumez surtout pas la télévision, cela vous empêchera de retrouver le sommeil.

Les choses à éviter en début de soirée: évitez les siestes en fin d'après-midi et ne buvez pas de café ni d'alcool en soirée.

Faites du sport: avoir une activité physique régulière au cours de la journée permet d'évacuer la tension qui pourrait vous maintenir éveiller au moment du coucher. Sport et dépression